A TABLE - Les aliments tonus.

Après un repas, l’organisme dépense de l’énergie pour digérer, métaboliser et stocker les aliments. C’est la « fatigue postprandiale ». Obligatoire ce mécanisme consomme environ 10% de l’énergie totale du corps. Pour ne pas surcharger la machine, diminuez les aliments les plus fatigants (viandes et autres protéines) et ceux qui irritent l’intestin : fruits et légumes crus, choux, boisson gazeuses, plats gras (charcuteries, fritures, fromages, pâtisseries).
Un repas modèle : 12 huîtres. Elles sont bourrées de zinc, roi de l’immunité qui donne un coup de fouet à l’organisme. A consommer sans modération tout l’hiver. Des pâtes aux épinards pour les sucres lents, les caroténoïdes, le fer et les fibres faciles à digérer. Une compote de fruits sans sucre ou deux kiwis pleins de vitamines.
Au goûter : une dose de NONI-KIWI.

AU TRAVAIL - Luttez contre le techno-stress.

Un écran plat et sans reflets, un siège orientable, une jolie lumière indirecte, une souris peu courbée et large pour éviter le poignet en compote, un humidificateur d’air si besoin, voici pour l’indispensable. Pour éviter le craquage mental, pratiquez l’audit personnel. Ai-je faim, soif, des courbatures ? Et hop, une pause-café, un petit tour du pâté de maisons, une virée aux toilettes, un verre d’eau avec une dose de CIDRANEUF CORAIL MAGNESIUM. ça calme.
Et sachez que le bruit nuit au travail. Tolérez 55 décibels, pas un de plus. Sinon, optez pour le casque, les boules Quiès ou l’inventivité. Certaines entreprises ont mis en place des « bureaux-silence » en libre accès. A suggérer à qui de droit…

AU LIT - Dormir naturellement.

Juste avant de vous coucher, massez-vous la nuque, les épaules, le ventre avec le ROLLER STOP-STRESS aux huiles essentielles
Contre les troubles du sommeil dus à une gène respiratoire, vaporisez le SPRAY RESPIRATOIRE OELESSENCE sur votre oreiller.
Une fois au lit, respirez à fond. Visualisez le trajet de l’air qui arrive par les narines, passe par la trachée, pénètre dans les poumons qui se dilatent. L’attention est détournée, le sommeil est assuré.